ACHAIA (Grèce de l'Ouest)

Type : Préfecture

Superficie : 3.271 km²

Villes, sites, îles : Achia Clauss, Acoli Beach, Aegira, Agia Lavra, Agia Triada, Agios Georgios, Aigai, Aigion, Akrata, Araxos, Aroania, Chalandritsa, Corali Beach, Diakofto, Dymé, Eghio, Erimanthos, Evrostira, Flamboura, Halandritsa, Helike, Helmos, Kalavryta, Kastria, Kastro tis Kalogrias, Kato Achaia, Kertezi, Kleitor, Klitoria, Kounoupéli, Kynaitha, Lakopetra, Likouria, Lousiko, Lousoi, Makélaria, Mavronéri, Méga Spileo, Néraïdorahi, Olonos, Orias, Panahaiko, Pangrati, Patras, Platani, Plataniotissa, Rhodia, Rio(n), Santomeri, Styx, Trapéza, Trizonia, Kato et Ano Vlassia, Vounteni, Vouraïkos, Yrmini, Zahlorou

 

Thèmes : Histoire

Autres pages : Hôtels

 

Piges - (c) www.grecomania.net

 

L'Élide est sillonnée de nombreuses routes, qui toutes mènent à quelque site intéressant: à un temple antique, à un monastère byzantin ou à un château franc, au sommet d'une montagne ou encore au bord de la mer.

 

Les villages de montagneuse de l'Achaïe sont dispersés sur les 3 hauts massifs : l Panahaiko, l'Erimanthos ou Olonos et l'Aroania (avec le village homonyme situé à 930m d'altitude) ou Helmos. Nichés dans une végétation luxuriante sur des hauts-plateaux ou des pentes abruptes, ils frappent par leur beauté pittoresque et insolite

 

A 14 km de Kalavrita nous trouvons une station de ski du mont Helmos comprenant deux remonte-pentes menant à deux pistes et deux bâtiments différents. Le A mène les skieurs à 1.800m d'altitude et le B à la plus haute cime, à 2.440m. Du bâtiment d'accueil B on jouit d'une vue sur le golfe de Corinthe.

Du lieu-dit Néraïdorahi on aperçoit quasiment tout le Péloponnèse. De ce lieu, on peut descendre vers la cascade du Styx, un des fleuves des Enfers, enfant, selon la mythologie, de la Nuit et d'Erèbe. De nos jours, les gens du pays rappellent "Mavronéri" (eau noire), parce que les eaux qui coulent dans un ravin sombre paraissent noires. La cascade est formée de deux filets d'eau qui descendent de deux névés couronnant le double sommet de la montagne. Les poètes latins ont faussé l'idée que l'on se fait du Styx, en le représentant fangeux, alors que tous les auteurs grecs en parlent comme d'une source limpide et incorruptible.

 

Bref aperçu historique : La décadence des grands centres mycéniens a pour résultat l'installation dans cette région d'Achéens venus de l'Argolide, qui y fondent des villes importantes et lui donnent le nom d'Achaïe. Politiquement insignifiante dans l'Antiquité, elle joue un rôle actif en 280 av. J.-C. en fondant la ligue achéenne. En 146 av. J.-C., elle est soumise par les Romains. Elle se convertit au christianisme plus tôt que le reste de la Grèce (c'est à Patras que saint André prêcha et subit le martyre). En 1205, les Francs la poussent sur l'avant-scène mondiale. C'est alors qu'est fondée la Principauté Achaïe. Petit à petit, elle passe aux mains des Paléologues de Mystra, jusqu'à ce que les Turcs s'en emparent en 1460. L'occupation vénitienne marque un bref entracte (1687-1715). L'Achaïe est libérée en 1828.

 

 

Légende : Retrouvez ici la signification des pictos (pop up).

En rouge : Tous les lieux que j'ai visités.

En bleu : Tous les autres lieux dont vous trouverez des infos sur ce site.