Hora

 

Hora a conservé son caractère avec ses maisons de pierre coiffées de tuiles et ses ruelles étroites. On peut y visiter son musée archéologique.

 

Sur une colline à 15km de Pylos et à 4 km au sud de Hora, au lieu-dit (Ano ou Epano) Englianos, on a dégagé le palais du roi Nestor ayant pris part à la guerre de Troie et dont la cité était le deuxième grand centre du monde mycénien. Construit au XIIIe s. av. J.-C., le palais fut détruit au XIIe s. par un incendie mais reste le palais mycénien le mieux préservé et permet d'avoir une idée plus complète sur l'ensemble palatial mycénien. Ce complexe sans remparts comprenant différents bâtiments dont 4 principaux se compose de 105 salles au rez-de-chaussée. Il se composait de 3 parties : les appartements officiels, les magasins à vin et magasins à ustensiles et les ateliers. Les pièces les plus importantes du palais sont la grande « salle du trône » rectangulaire avec son foyer circulaire, la salle avec la baignoire d'argile et les magasins avec leurs nombreux lieux de stockage. Les murs extérieurs étaient construits en grands blocs et les murs intérieurs en moellons. En plus de la pierre, du bois pour les colonnes, plafonds, chambranles et chaînages des murs était utilisé. Les murs du palais ont été décorés de fresques. Les textes manuscrits en linéaire B découverts dans les « archives » illuminent les fonctions et les transactions multiples qui y eurent lieu. L’entrée était constituée d’un propylon donnant sur une vaste cour à ciel ouvert. Près du vestibule se trouvaient 2 escaliers menant à l'étage. Tout autour du palais des tombes à coupole (XVe siècle av. J.-C.) ont été mises au jour.