KEFALONIA (Iles Ioniennes)

Superficie : 904 km²

Villes, sites, îles :

Ithaque : Aetos, Agios Yannis, Alkomenès, Anaghi, Anogi, Arethuse, Atokos, Drakonera, Elliniko, Exaghi, Frikes, Hani, Kasto, Kathari, Kioni, Lazareto, Lefki, Loïzou, Makri, Marmarospilia, Neri, Niritos, Oxia, Paleohora, Panaghia ton Katharan, Pera Pigadi, Perahori, Petalas, Phorkys, Pilikata, Pisso Aetos, Platythria, Polis, Provati, Sarakiniko, Sotira, Spileo ton Nimfon, Stavros, Taxiarques, Vathy, Vromonas

Cephalonie : Agia Efimia, Agia Eleoussa, Agioi Theodoroi, Agios Georgios, Agios Gerassimos, Agios Nikolaos, Ainos, Akoli, Angalaki, Argostoli, Asprogeraka, Assos, Avithos, Borgo, Dias, Domata, Drakaina, Drapanos, Drongorati, Faraklata, Fiskardo, Haliotata, Karavomylos, Kastro, Katavothres, Kontogenada, Kounopetra, Kourkoumelata, Koutavo, Kranaia, Lakkithra, Lixouri, Lourdata, Mantzavinata, Markopoulo, Mazarakata, Megalos Soros, Melissani, Metaxata, Moni Kipoureon, Monte-Nero, Myrto, Omalon, Palè, Paleokastro, Peratata, Phanari, Plati Gialos, Poros, Sakkos, Sami, Skala, Theionissi, Travliata, Tzanata, Vardiani, Vlahana, Vohinas, Xi, Zervati

 

Ithaque :

(c) kefaloniainfo.com

 

Lieu mythique situé à 2mm de Kefalonia, l'île d'Ithaque est le royaume du légendaire et rusé navigateur Ulysse et le symbole de l'attente et de la fidélité des époux. Elle couvre une superficie de 96 km² pour 101km de côtes. Le massif montagneux se nomme Nerite (Nérito ou Niritos) et culmine à 806m tandis que le mont rocheux de Mérovoulo culmine à 552m. Le mont Niritos est couvert d'arbousiers et est orné du monastère de Katharon. L’ouest de l'île est escarpé et quasiment dénudé tandis que l’est est une pente douce et verdoyante.

Tenant son nom d'Ithakos, fils de Poséidon et d'Amphimilè, l’île est habitée dès la fin du 3e millénaire av. J.-C. Au VIIe siècle av. J.-C. elle est dominée par l'ingénieux Ulysse mais c’est déjà dès le IXe siècle av. J.-C. que débute une période de croissance pour l'île. Elle servait d’escale pour navires marchands. On y trouve aussi une activité relativement importante aux périodes antique, classique puis hellénistique menant à la construction de deux acropoles (Aetos et Stavros), au développement de l’art de la poterie et à des relations avec le reste de la Grèce et l’orient. 1499 voit l’arrivée des Vénitiens mais elle fut ensuite immédiatement détruite par les pirates puis désertée. Durant +/- 1 siècle elle servit de base navale de pirates pour des offensives jusqu'à la colonisation par les habitants de la voisine Kefalonia lui donnant sa tradition maritime. En 1797 c’est l’invasion française puis quelques années plus tard anglaise. Elle est rattachée à la Grèce en 1864. La capitale homérique d'Ulysse n’a pas encore été localisée malgré les fouilles, probablement à cause des nombreux séismes ayant frappé la région depuis l'antiquité.

Nous pouvons y voir le retour d'Ulysse.

Les produits locaux typiques sont l’huile, le vin et les broderies.

 

Notons aussi à l'Est d'Ithaque les îles et îlots de Drakonera, Provati, Petalas, Vromonas, Makri et Oxia.

 

Kefalonia :

Avec ses 781 km² et 254km de côtes, l'île de Kefallinia est la plus grande des îles ioniennes et la 7ème plus grande île de Grèce. Son sol est essentiellement montagneux et le massif montagneux porte le nom d’Ainos (SO) avec le Monte-Nero ou Megalos Soros culminant à 1628m. Les hauteurs de l'île, souvent enneigées en hiver, sont couvertes de forêts très denses composées d'une variété de sapins noirs propre à l'île (Albies cefalonica). On y trouve aussi des chevaux sauvages, et de nombreux monastères. L’île est caractérisée par ses rochers verts plongeant dans le bleu de la mer et Agios Gerasimos est son saint patron (fêtes les 16 août et 20 octobre). Cette riche et fertile île est réputée pour son vin, le Robola, dont la production ne parvient pas à couvrir la demande, ainsi que pour son miel et son fromage (mizithra). Les mandolès sont une sorte de nougat aux amandes, et ses autres spécialités culinaires sont les feuilletés à la viande ainsi que l'aïoli appelé aliada par les autochtones. L’île possède aussi une tradition musicale avec la mandoline.

La légende veut que le héros Képhalos (Céphale) soit venu d'Attique pour combattre sur l'île et lui aurait ainsi donné son nom.

La présence humaine sur l'île remonte à l'ère paléolithique et des pièces datant du néolithique (6000-2000 av. J.-C.) ont été découvertes. On a peu d’info sur le début de l'âge du bronze, la richesse des fouilles concerne l'époque mycénienne avec la découverte de cimetières mycéniens à Mazarakata, Metaxata et Lakkithra. L’apogée de l’île remonte à cette époque. Vers 1500 av. J.-C. on note la fin des relations avec ses voisines probablement à cause de l’éruption à Santorin. Deux siècles plus tard nous avons une nouvelle ère de croissance. Peu d'informations nous sont parvenues du XIe siècle (époque de l'apparition des Doriens) à la fin du VIIe siècle av. J.-C. Une activité importante est repérée dès le VIe siècle av. J.-C. avec l’arrivée des Corinthiens et Eubéens dans l'archipel ionien. Le Ve siècle av. J.-C. marque le développement des 4 grandes villes de l'île : Kranè (près d'Argostoli), Palè (près de Lixouri), Pronnaioi et Sami. C’étaient des villes indépendantes possédant leur propre monnaie et alliées contre l'ennemi commun (les Perses) ou divisées (lors de la guerre du Péloponnèse). En 187 av. J.-C., Kefalonia est envahie par les Romains pour ensuite se soumettre durant environs 6 siècles à Byzance. Puis vinrent les attaques des pirates, les Vénitiens et la domination par la famille Orsini. En 1483 l’île est détruite par les Turcs avant une nouvelle occupation vénitienne de 1500 à 1797 et son passage sous l'égide des Français. Durant l’occupation vénitienne, le fort d'Agios Giorgos (8km SE Argostoli) joua un rôle majeur avec la ville qui l'entourait, capitale de l'île. Le fort est abandonné au XVIIIe suite à un important séisme et la capitale est peu à peu transférée à Argostoli. L’occupation française est succédée par une brève occupation russe et turque, le retour des Français puis finalement l’hégémonie des Anglais en 1809. La fin de l'occupation turque eut lieu en 1864 avec le rattachement à la Grèce. Homère est le premier à citer le nom des "Képhallaniens". Le 21 mai est célébré l’anniversaire de l'Union de l'Heptanèse.

Le film Captain Corelli's Mandolin y a été tourné. Les spécialités locales sont les vins de Robola et Monte-Nero ainsi que les mandolès (friandises). Parmi les grottes non décrites sur ce site notons Angalaki, Agioi Theodoroi, Agia Eleoussa et Zervati.

Au NE de l’île se trouve Ithaque séparée par un étroit canal maritime de 4km.

 

 

Légende : Retrouvez ici la signification des pictos (pop up).

En rouge : Tous les lieux que j'ai visités.

En bleu : Tous les autres lieux dont vous trouverez des infos sur ce site.