Aulis

 

La région d'Aulis (Avlida) fut habitée dès la période mycénienne (XVIe-XII siècles av. J.-C.) mais la ville homonyme mentionnée par Homère a été identifiée avec Glypha, une colline vers le nord le long de la côte, près de Chalkis. L'occupation du site continua lors de la période géométrique (Xe-VIIIe siècles av. J.-C.) comme le certifie un bâtiment absidal découvert sous le temple classique d'Artémis construit au Ve siècle av. J.-C. Pendant la période hellénistique (330-30 av. J.-C.), un pronaos lui a été rajouté alors qu'un complexe d’ateliers et une pension étaient construits au sud. Sous la domination romaine (30 av. J.-C. – 330 après J.-C.), le temple a été restauré et les nombreuses offres votives datées à cette période suggèrent l'épanouissement du culte. Le sanctuaire a été détruit pendant l'invasion des Goths d'Alarichus en 396. Plus tard, des thermes ont été construites sur le site du temple. Différentes fouilles eurent lieu et les découvertes sont abritées au musée archéologique de Thèbes. Quelques consolidations eurent également lieu. Les monuments les plus importants du site sont :

- Le temple d'Artémis (9,40m sur 31) construit au Ve siècle av. J.-C. probablement sur les vestiges d’un temple plus ancien. Il est muni d’un pronaos ouvert avec quatre ou six colonnes doriques, une cella divisé en trois bas-côtés par deux rangées de quatre colonnes ioniques, et un adyton. Des statues, des offrandes votives, de petits « trésors », et des tables à offrandes ont été retrouvés à l'intérieur du temple. Le site sacré est localisé 8m plus à l'est et est entouré par des peribolos. L'eau était récoltée dans un réservoir carré (mesurant 1,80 de côté) accessible par un escalier. La structure entière a probablement été couverte.

- Les bâtiments L, N, P, et M., au sud du temple, ont des salles arrangées autour d'une cour centrale. Les trouvailles dont un four à poterie démontrent que les bâtiments L, N, et P étaient des ateliers de poteries et de figurines, alors que le bâtiment M était probablement une pension. Le complexe est daté à la période hellénistique (IIIe-IIe siècles av. J.-C.).

- Des thermes ont été érigés après le IVe siècle au-dessus de la partie orientale de la cella du temple et le quartier au nord. Des éléments architecturaux du temple antique (blocs et sculptures) ont été employés comme matériau de construction.