Rodotopi

 

Le temple est situé au pied de la colline de Gardiki. Au sommet se trouve l'acropole fortifiée, probablement identifiée à la ville antique de Pissaron. Le temple a été construit à la fin du IVe siècle av. J.-C. et détruit en 167 av. J.-C. par Aemilius Paulus. Il a été réstauré et est resté utilisé durant la période romaine comme en témoigne entre autre une statue romaine. Le site fut ensuite abandonné et plus tard utilisé comme cimetière. Il a été découvert en 1914 par D. Evangelides, conservateur des antiquités, et fouillé dès 1935. Le temple ionique (19,30m sur 11) est périptère avec un pronaos et une sella. Le pteron était composé de 6 x 11 colonnes, alors que la structure du pronaos était prostyle avec quatre colonnes. C'est le dieu de la guerre, Areios Zeus, qui y était adoré.