Ipiros / Epire

 

Superficie : 9.203 km²

Capitale régionale : Ioannina

Départements : Arta (1.662 km²), Ioannina (4.990 km²), Preveza (1.036 km²) et Thesprotia (1.515 km²).

 

L'Epire constitue la partie nord-ouest de la Grèce continentale, entre l'Albanie au nord et la Grèce centrale au sud. La région est presque entièrement montagneuse, et les montagnes du Pinde forment la frontière orientale de la région, la séparant de la Macédoine et de la Thrace. Son climat est continental à l'intérieur des terres et doux a la côte. Le principal pôle d'attraction, au nord de la région, est le Parc national de Vikos, qui comporte des cascades, des gorges, des villages pittoresques et des forêts denses. Les principales ressources de la région sont l’agriculture dans les plaines de Ioannina et d’Arta (vignobles, agrumes, céréales) et l’élevage d’alpages en altitude.

 

Histoire

La libération de l'Epire eut lieu le 21 février 1913 avec l'entrée des forces grecques dans Ioannina.

 

Ponts

Les ponts sont une des caractéristiques de l'Epire. Des 367 ponts de l'Epire, il en reste 212. Les 155 autres ont été détruits lors de la seconde guerre mondiale, emportés par les fleuves ou engloutis lors de la construction de lacs artificiels. On les retrouvent principalement dans le département de Ioannina. Pour leurs constructions, les ouvriers partaient simultanément des deux côtés. Au milieu, le contremaître terminait seul avec des pierres spéciales gravées.