KASSOS (Dodekanèse)

Superficie : 66 km²

Habitants : 1.100

Villes : Agia Marina, Ammouda, Aniperatos, Armathia, Arvanitohori, Avlaki, Boukas, Chadiès, Chochlacia, Ellinokamara, Emborios, Fry, Helathros, Karavostasi, Katarti, Kofteri, Marmara, Panagia, Paradisi, Poli, Selai

 

Rubriques : Coutumes et traditions, Cuisine, Fêtes et manifestations culturelles, Histoire, Informations yachting

Sur cette île très tranquille et accueillante du Dodécanèse où vous serez proche de la nature, les éléments folkloriques sont très présents. Si vous venez au bon moment, assurez-vous d'assister aux mariages locaux et fêtes. En raison de son isolement, l'île a toujours été pauvre. Les hommes essaient de s’en sortir en pêchant ou en travaillant sur des navires, et beaucoup comptent sur l’augmentation du tourisme. Vous constaterez que les habitants sont très amicaux, mais les seuls qui parlent anglais sont généralement ceux qui ont été forcés de travailler à l'étranger. Il est possible d’explorer l'île à pied. On y trouve peu de plages et quelques bars à Fry sinon la vie nocturne est très calme. Les quelques touristes qui visitent l'île cherchent la tranquillité et la liberté de visiter de leur propre chef.

 

Kassos est une île montagneuse avec une côte rocheuse escarpée et quelques plages, de nombreuses vieilles églises, grottes et beaux paysages naturels, tous en attente d'être découvert par les amateurs d'aventure. Elle est située entre la Crète (27 miles nautiques) et Karpathos. Parmi les plages notons Aniperatos et Katarti dans la partie nord de Kassos, Avlaki et Chochlacia (accessible que par bateau) dans le sud.

 

 

Légende : Retrouvez ici la signification des pictos (pop up).

En rouge : Tous les lieux que j'ai visités.

En bleu : Tous les autres lieux dont vous trouverez des infos sur ce site.

 

Histoire

Kassos est d'abord mentionnée dans l'Iliade d'Homère comme une île dont les habitants se sont battus dans la guerre de Troie. L'île fut également appelée Amphe, Achne et Astravi. Le nom Kassos vient, selon la légende, du premier habitant de l’île, qui était un prince de Crète. Ceci indique que les Minoens (Crétois) ont été parmi les premiers à s'installer sur l'île. Ses premiers habitants sont considérés comme ayant été les Phéniciens.

Au VIIIe siècle av. J.-C., elle a été conquise par Rhodes et 3 siècles plus tard, elle est devenue membre de la Ligue athénienne au moment où la guerre contre les Perses a uni presque toute la Grèce.

Au Moyen-âge, Kassos appartenait aux Vénitiens mais il s’agissait d’un repère de pirates. Quand les Turcs ont régné sur l'île, au XVIIIe siècle, Kassos était réputée pour être une île florissante avec une forte flotte commerciale. Ironiquement, pour les Turcs, cela a contribué grandement à la guerre d'indépendance qui a débuté en 1821, puisque l'île a aidé la partie grecque avec sa flotte de plus de 80 navires. Malheureusement, cela n'a pas aidé l'île puisque la quasi-totalité des habitants sont morts pendant la guerre soit en combattant, soit lorsque les Turcs ont massacré les habitants. La domination turque ici ne pris fin qu'en 1921 et les Italiens prirent le relais.

Kassos a finalement été libérée en 1948. Entre temps, l'île a été totalement appauvrie et ce n'est que dernièrement qu’elle a commencé à reprendre vie.

 

Le 7 juin 1824, le Sultan envahit l'île et peu d'habitants échappèrent au massacre. L'île fut entièrement incendiée. Chaque année, cet holocauste est célébré et c'est le prétexte pour ceux qui sont partis vivre plus loin de revenir sur leur terre.

 

Fêtes et manifestations culturelles

Pendant les mois d'été, la municipalité organise des concerts, des représentations théâtrales et des soirées Kassiotes avec de la musique live.

 

Les fêtes religieuses Kassiotes ont une forte connotation locale car elles sont agrémentées de danses avec des musiciens et chanteurs locaux. Les jours de fête des saints sont célébrés chaque année avec de la nourriture offerte gratuitement, des boissons, de la musique et des danses traditionnelles. À plusieurs chapelles il y a même des maisons d'hôtes traditionnelles où les visiteurs et les touristes étrangers peuvent trouver un hébergement gratuit.

 

Une grande fête se tient chaque année le 7 Juin à l'occasion de l'anniversaire de l’Holocauste de Kassos et dure 3 jours. Des couronnes sont posées sur les monuments à ceux qui sont tombés au combat et les étudiants défilent devant les invités officiels. Des danses locales en costumes traditionnels sont effectuées.

 

Quelques autres fêtes :

Juin : Agia Triada (nourriture offerte aux pèlerins)

17 juillet : Agia Marina

6 Août : Transfiguration du Christ

15 Août : Assomption de la Vierge Marie (la plus grande fête de l'île)

27 Août : Agios Fanourios

26 Octobre : Agios Dimitrios (à Arvanitohori)

2 Septembre : Agios Mamas (nourriture offerte aux pèlerins)

3 Novembre : Agios Georgios Methystis (de la nourriture et du vin sont offerts. Le plat traditionnel est de la chèvre dans une sauce tomate avec du riz.)

Agios Spyridonas (« mantinades » et danses crétoises et Kassiotes).

 

Coutumes et traditions

 

Coutumes de Pâques

En présence des fidèles à l'église du village au cours de la Semaine Sainte, un repas fait de pain local, agneau ou chèvre et sucreries est cuit dans un four à bois traditionnel pour le repas de Pâques. Une représentation de Judas est brûlée le dimanche de Pâques.

 

Traditions de Noël

Des chants locaux sont chantés à Noël, au Nouvel An et à l'Epiphanie, parfois accompagnés par des instruments de musique traditionnels. Le premier pas de la nouvelle année se fait en passant sur l'icône de la Vierge le jour de l'An et les maisons de l'île sont bénies à l'Epiphanie.

 

Les coutumes de mariage

"Kaniski" : Les dons du marié à la mariée sont présentés 2 jours avant le mariage, en présence seulement des femmes et l'épouse offre des bonbons aux invités de l'époux.

 

"Penemata" : De la musique est jouée à la maison du marié par les musiciens locaux qui accompagneront le couple à l'église puis à la salle de réception pour le repas et la danse. Cuisine traditionnelle et mezze sont servis à tous les invités avec du vin en abondance.

 

"Podies" : Des tabliers sont donnés comme cadeau par la mariée aux femmes pendant la préparation de la nourriture et à tous les hommes qui servent les invités.

 

"Klisimo" : La promesse du marié à tous ceux qui ont accompagné le couple à la maison à la fin de la soirée ou la promesse d'acheter des boissons pour les célébrations du 2e jour du mariage afin qu'ils remettent la clé du domicile conjugal qu'ils ont caché.

 

"2ème jour" : La poursuite de la célébration du mariage pour une 2ème journée.

 

"Antigamos" : un dîner est donné par les parents du marié au couple et aux parents de la mariée une semaine après le mariage.

 

Cuisine

Les spécialités locales sont toutes à base de produits laitiers et les deux fromages locaux, Elaiki et Sitala (sorte de fromage à pâte molle comme de la crème), doivent être goûtés.

 

A goûter aussi : les feuilles de vigne farcies, les pâtes au 'sitaka', sautées au beurre et oignons, le pain de viande et de légumes farcis " paspara " (avec du riz, du foie, des poumons et des noix), les " menoules " (un type de petits poissons) servis avec divers types de plantes sauvages poussant dans les zones côtières, ainsi que les célèbres " xylikopites " et " myzithropittes ", desserts à base de fromage, miel et sucre.

 

Informations yachting

Il est possible d'amarrer son bateau dans le port de Kassos mais il n'y a pas de stations de ravitaillement disponibles sur l'île.