Filotheou (Mont Athos)

 

Le monastère cénobitique de Filotheou (fête à l'Annonciation, le 25 mars) est situé sur un plateau au-dessus du monastère de Karakallou (20 mn de marche) à environ 2,5 heures de Karyes. Moins imposant que d'autres, le monastère Philothéou séduit par le charme de son site. Le monastère fut fondé à la fin du Xe siècle par le bienheureux Hosios Philotheos, contemporain d'Athanase, mais prit la forme d'un monastère au XIe siècle. Ses bâtiments actuels ont été construits entre le XVIe et le XIXe siècle. En 1871, le monastère a brûlé excepté le katholikon, le réfectoire et la bibliothèque. Le katholikon, édifié en 1746, a reçu sa décoration murale quelques années plus tard (mi XVIIIe). On remarquera sur le proskynétarion de gauche l'icône miraculeuse de la Vierge Glykofiloussa qui, d'après la tradition, aurait été portée de Constantinople au mont Athos par les flots, échappant ainsi à la fureur destructrice des iconoclastes. Le réfectoire se trouve dans l'aile ouest du monastère (fresques du XVIe siècle). Le monastère abrite des reliques saintes et une icône miraculeuse de la Vierge Glykophilousa. La bibliothèque contient 250 manuscrits et beaucoup de livres. Le célèbre apôtre du réveil de la culture grecque sous la domination ottomane, Kosmas l'Étolien, était un moine de ce monastère. Le monastère possède huit chapelles et 13 kellia dont une à Karyes.