Dohiariou (Mont Athos)

 

Le monastère idiorythmique de Dohiariou (fête le jour de l'Assemblée des Archanges, le 6 novembre) est situé au bord de la mer. Ce serait un des plus élégants et des plus beaux monastères de la montagne sainte. On aperçoit d'abord le réfectoire (vieux et nouveau) et, au point le plus élevé, une haute tour dominant l'endroit. Il fut fondé dans la seconde moitié du Xe siècle mais le côté sud, la haute tour et d'autres bâtiments ont été reconstruits au début du XVIIe siècle et au XVIIIe. Sa base est attribuée à Euthymios, un pupille de Saint Athanasius du grand Lavra, ayant eu le service du « Docheion » (navire) qui a donné le nom au monastère. Le katholikon du XVIe siècle, construit sur les vestiges d’une église plus ancienne, possède un vaste narthex et d'admirables fresques du Crétois Tzortzis (1568), l’exonarthex ayant été décoré de fresques importantes au XVIIIe siècle, excellentes copies de fresques du XIVe siècle d'autres monuments. On remarquera également la riche décoration de l'iconostase de bois sculpté et le ciborium (baldaquin) surmontant l'autel, de même que l'hagiasme des Archanges et la chapelle de la Vierge Gorgoepikoos, où sont conservés deux manuscrits enluminés (ménologe du XIe siècle et Pèlerinage aux Lieux saints du XVIIe siècle). Le réfectoire datant de la même époque a également été décoré des fresques en 1675 et en 1700 (partie nord).