Lamia

 

A Lamia nous pouvons visiter le musée archéologique, le château et des tombes hellénistiques. Les vestiges d'une forteresse franque et catalane sont situés sur la colline à la place de l'ancienne acropole. Le mur triangulaire de fortification possède des créneaux et un chemin de garde intérieur. Des parties du mur du Ve siècle av. J.-C. sont préservées. La majeure partie du mur restant est le produit d'interventions successives et de réparations réalisées de l'époque byzantine à l'ère médiévale. Dans la cour de cette acropole, les casernes rénovées (construites en 1830) abritent les bureaux du 14ème Ephorate Archéologique et le musée archéologique. Quelques fouilles ont fourni l'évidence de l'utilisation du site au Ve siècle av. J.-C. Mais aussi des vestiges architecturaux turcs et plus récents. Dans les années 1950 (comme en 1972 et 1994), les murs ont été reconstitués par l'Ephorate responsable des antiquités byzantines et médiévales.

 

Au pied du flanc sud de l'acropole se trouvent les vestiges de bains du IVe siècle av. J.-C. (baignoires en terre cuite).