Héracleia

 

Située à 11 km au sud de Lamia, au pied du mont Oeta, la ville fut fondée en 416 av. notre ère par les Lacédémoniens qui y installèrent une colonie. Quelques tombeaux rupestres ont été taillés dans les parois du rocher. Entourée d'un rempart adossé à la montagne, la citadelle d'Héracleia n'était autre, semble-t-il, que l'acropole de l'ancienne Trachis abandonnée lorsque les Spartiates fondèrent Héracleia dont elle était distante de six stades (1.080m environ). Trachis se donnait Héraclès pour fondateur qui y aurait séjourné avant de monter sur le bûcher de 1'Oeta.

D'Héracleia, on peut gagner par le col de Gravia (alt. 850m) Amphissa (75km de Lamia), en prenant de jolies routes de montagne. Un château du XIIIe s. garde le col, passage de tout temps très fréquenté entre le golfe de Corinthe et le Nord de la Grèce. C'est par cette route, à partir d'Itéa, que furent acheminées en 1917 et 1918 les troupes montant sur le front de Macédoine. Au km 53,5 une plaque commémore un combat ayant eut lieu en 1824 entre 300 insurgés grecs et 6.000 soldats ottomans.