Lidoriki

 

Les murs de la ville antique phokienne de Lilaia (inclue dans le « catalogue des bateaux » de l'Iliade) ont été probablement construits durant les années suivant le règne de Philippe de Macédoine sur l’emplacement de Palaiokastro (Kato Agoriani) lors de la reconstruction de toutes les acropoles phokiennes. Les vestiges d'un premier mur défensif sont préservés sur le sommet de la colline de l'acropole. Cela pourrait être la fortification de Lilaia avant que la ville fut détruite par Philippe. Plusieurs parties de l'enceinte ont été transformées et des additions ont été effectuées lors de la domination franque (XIIIe-XIVe siècles). Le seul monument du site est le mur de fortification de la ville inférieure de Lilaia, daté de la fin du IVe siècle av. J.-C. Le mur est construit en maçonnerie trapézoïdale et est renforcé par des tours rectangulaires. On y trouve également un musée archéologique.