Hymette

 

Dès l'antiquité nous trouvons différents sanctuaires sur le mont Hymette.

De nos jours nous pouvons voir les monastères suivants :

- Le monastère d’Agios Ioannis Kinigos (Saint Jean le Chasseur, XIIe) sur le sommet le plus au nord. Son entrée principale date du XIIIe et l’on peut y voir une église en brique.

- Le monastère d’Agiou Ioanni Theologou est situé près de Papagou (banlieue d’Athènes) sur un ancien site (dont il reste des chapiteaux, des bases de colonnes...). On y trouve une église byzantine (XIIIe-XIVe).

- Le monastère byzantin d’Astériou (plus au nord que le précité). (Cfr. détails)

- Le monastère de Kaisariani. (Cfr. détails)

- Le monastère d’Agiou Ioanni Karea, à quelques centaines de mètres du quartier de Karea (1550), est situé au fond d'un lit de fleuve rocailleux. Parmi les quelques vestiges originaux notons l'église et l'aile sud à un étage de cellules. C’est un monastère de femmes.

Notons également :

- Le Nymfoliptou (grotte de pan) est située à 3km au nord de Vari. Des reliefs et inscriptions gravées dans la roche ont été conservées.

- Le jardin botanique (5km du centre d'Athènes), localisé à 20 minutes à pied du monastère Kaissariani.

- Les carrières de marbre antique à l'Ouest et moderne au Nord.