La colline Likabette (***)

 

La colline Likabette (***) serait un rocher abandonné par la déesse Athena lors de son transport du Pentélique à l'Acropole. Grâce à un funiculaire dont l'accès est balisé par des pancartes à partir de la leoforos Vassilissis Sophias (départ au bout de la rue Ploutarchou), on accédera sans effort au sommet de la colline des Loups. De ses 280m on peut jouir d'un beau panorama sur la ville d’Athènes et l’Acropole. Nous y trouvons deux églises :

La minuscule église d’Agioi Issidoroi est cachée dans une grotte au centre de la colline. Elle brûla en 1930 et fut reconstruite en 1931.

L’église d’Agios Georgios (1834) serait située à l'emplacement d'un temple antique dédié à Zeus Akraios ("du sommet"). C’est une petite église de type cruciforme tétrastyle avec des éléments byzantins, classicisants et romans.

Le Samedi Saint, un grand rassemblement a lieu sur le Lycabette, où processions éclairées par des cierges, pétards, feux de Bengale, chants et envolées de cloches se fondent en une fête joyeuse et colorée.

 

(c) www.grecomania.net